Ariane 5

Une épopée spatiale européenne

Ariane 5 était, en 2023, la dernière héritière du programme Ariane débuté à la fin des années 70 pour garantir l’indépendance spatiale de l’Europe. Pour suivre l’augmentation du poids des satellites, elle avait doublé sa capacité d’emport par rapport à Ariane 4.

Décollage de la fusée Ariane 5 modèle ECA emportant le Télescope Spatial James Webb le 25 décembre 2021
Décollage de la fusée Ariane 5 modèle ECA emportant le Télescope Spatial James Webb le 25 décembre 2021 © CNES/ESA/Arianespace/Optique Vidéo CSG/JM Guillon, 2023

Informations essentielles

MissionLancements doubles de satellites géostationnaires, de sondes spatiales, et d’autres plateformes
Domaine CNESTransport spatial
Date de débutPremier lancement le 4 juin 1996
PartenairesESA, ArianeGroup, Arianespace
LieuCentre Spatial Guyanais
Durée27 ans
Statut du projetTerminé

Chiffres clés

  • 117 Ariane 5 lancées dont 5 échecs
  • 780 tonnes masse au décollage
  • 55 m hauteur de la fusée
  • 15 120 kN poussée au décollage

 

Dates clés

  • 5 juillet 2023 : Dernier lancement d’Ariane 5
  • 9 mars 2008 : Premier lancement d’Ariane 5 ES
  • 11 août 2005 : Premier lancement d’Ariane 5 GS
  • 2 mars 2004 : Premier lancement d’Ariane 5 G+
  • 11 décembre 2002 : Premier lancement d’Ariane 5 ECA
  • 10 décembre 1999 : Premier lancement d’Ariane 5 G
  • 15 juin 1996 : Premier lancement d’Ariane 5
  • 31 juillet 1973 : Lancement du programme Ariane

 

Le projet en bref

Depuis 1997, le lanceur lourd Ariane 5 assurait l’accès à l’espace de l’Europe. Il est rapidement devenu leader mondial sur le marché des lancements de satellites de télécommunication en orbite de transfert géostationnaire : il pouvait y placer 10 tonnes pour un lancement double et 10,8 tonnes pour un lancement simple. Et jusqu’à 21 tonnes en orbite basse comme ce fut le cas pour les vaisseaux cargo ATV pour le ravitaillement de la Station Spatiale Internationale.

Ariane 5 était un lanceur évolutif, qui en 2 décennies a connu 5 versions différentes pour s’adapter au poids croissant des satellites, et aux besoins des clients et des institutions. La dernière version commercialisée était l’Ariane 5 ECA.

En date de juillet 2023, 117 lancements auront été réalisés dont 84 consécutivement réussis toutes versions confondues, qui lui ont permis de s’imposer comme l’in des lanceurs les plus fiables du monde.

Les tirs d’Ariane 5 ont eu lieu au Centre Spatial Guyanais à Kourou, aux côtés des lanceurs légers Vega et Vega-C. Ariane 5 va être bientôt remplacée par Ariane 6, encore plus puissante, et plus polyvalente tout en étant moins coûteuse, avec un premier lancement prévu en 2024.

 

Rôle du CNES dans le projet

Jusqu'en 2007, le CNES maître d’œuvre du programme agissait comme bras droit opérationnel de l’ESA.

Le lancement et sa préparation avaient lieu au Centre Spatial Guyanais (CSG) au nord-ouest de la ville de Kourou. Le site appartient au CNES, qui le gère en tant qu’opérateur pour l’agence spatiale européenne.

Via la Direction des Lanceurs, le CNES assurait la direction technique et financière du programme, et était responsable de la qualification du lanceur. Depuis 2005, la restructuration du secteur spatial a conduit le CNES à se rapprocher de la maîtrise d’ouvrage de l’ESA et à lui apporter son soutien. La mise en place d’équipes communes ESA/CNES a été réalisée pour piloter l’industrie.

Les compétences des équipes de la Direction du Transport Spatial du CNES sont mises à profit sur différents plans :

  • Technique
  • Management de projet
  • Contrôle de gestion
  • Suivi de contrats
  • Assurance qualité et sûreté de fonctionnement

Mais intervient aussi dans le cadre de la Loi sur les Opérations Spatiales, afin de garantir la sécurité des biens et des personnes.

 

Contact CNES

Responsable du Domaine Transport Spatial du CNES
Philippe PUJES
Courriel : philippe.pujes at cnes.fr

Le site web du CNES est en cours de refonte et plusieurs pages relatives aux projets sont temporairement indisponibles. Les contenus seront à nouveau disponibles début 2025. Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée.