Oersted

Cartographier le champ magnétique terrestre

Premier satellite danois lancé en 1999, Oersted a cartographié sur plus d'une décennie le champ magnétique de la Terre. Le CNES a apporté sa contribution à la partie scientifique de cette mission.

Vue d’artiste du satellite Oersted
Vue d’artiste du satellite Oersted © DSRI - Danish Space Research Institute

Informations essentielles

MissionCartographier le champ magnétique terrestre
Domaine CNESObservation
Date de début23 février 1999
PartenairesNASA, DLR, ESA, LETI/CEA
LieuOrbite elliptique entre 655 km et 857 km d'altitude
DuréeLe satellite est toujours en vol mais ne reçoit plus de données
Statut du projetTerminé

Chiffres clés

  • 62 kg masse du satellite
  • 8 m longueur du bras du satellite
  • 2 instruments à bord
  • 5 sous-systèmes instrumentaux

 

Dates clés

  • 22 juin 2013 : Arrêt des mesures du champ magnétique terrestre
  • 23 février 1999 : Lancement du satellite Oersted par Delta II

 

Le projet en bref

Oersted est un micro-satellite de 62 kg doté d'un bras de 8 m de long sur lequel sont disposés un magnétomètre scalaire et un magnétomètre vectoriel. Les données fournies par ces 2 instruments ont été intégrées dans de nombreux modèles du champ magnétique terrestre et ont permis d'explorer, par exemple, les mouvements dans le noyau fluide de notre planète, les anomalies magnétiques de la lithosphère et de constater une accélération du déplacement du pôle Nord magnétique.

Présents sur le ''corps'' même du satellite, 6 détecteurs de particules chargées ont initié de nouvelles études sur les interactions entre la magnétosphère terrestre et le vent solaire, ainsi que les phénomènes tels que les aurores boréales et les orages magnétiques.

 

Rôle du CNES dans le projet

Oersted a été lancé le 23 février 1999 par une fusée Delta II depuis Vandenberg (États-Unis). Les agences spatiales américaine (NASA), européenne (ESA), allemande (DLR) et française (CNES) ont apporté leur contribution pour la partie scientifique de la mission. Le CNES a fourni le magnétomètre scalaire développé par le laboratoire LETI du CEA.

 

Contact CNES

Responsable Géophysique Interne, Géodynamique et Géodésie du CNES
Felix PEROSANZ
Courriel : felix.perosanz at cnes.fr

Le site web du CNES est en cours de refonte et plusieurs pages relatives aux projets sont temporairement indisponibles. Les contenus seront à nouveau disponibles début 2025. Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée.