31 Mai 2015

Les compétences recherchées

Le CNES est l’établissement public chargé de proposer et de mettre en oeuvre la politique spatiale de la France. Par ses activités innovantes, le CNES joue un rôle majeur au sein de l’Europe spatiale et est un acteur de premier plan des grands programmes internationaux.

Les 2450 femmes et hommes du CNES élaborent des solutions spatiales répondant aux enjeux de la société :

  • au Centre Spatial de Toulouse pour la conception des systèmes orbitaux, 
  • à la Direction des lanceurs pour le développement des lanceurs, 
  • au Centre Spatial Guyanais pour la mise en œuvre des lanceurs européens,
  • au Siège pour l’élaboration de notre politique spatiale.

Au Centre Spatial de Toulouse

La maitrise de technologies complexes

Le Centre Spatial de Toulouse ( CST ) rassemble toutes les compétences en matière de recherche et développement propres aux technologies spatiales, de conception et réalisation de systèmes orbitaux complets (satellites, instruments, ballons), d’opérations de mise et maintien à poste de ces systèmes, d’exploitation de données, de surveillance de l’espace et de contrôle de conformité à la loi spatiale.


La force du CST repose sur la maitrise de technologies complexes et sur la synergie qu’il entretient avec la communauté spatiale : laboratoires et centres de recherche, maîtres d’œuvre industriels, PME-PMI, universités, écoles d’ingénieurs,…

 Pour mener à bien ces missions, de nombreuses spécialités doivent être maîtrisées :

  • automatique
  • électronique
  • informatique (télématique, réseaux, logiciels systèmes)
  • mathématique / mécanique spatiale
  • mécanique / thermique
  • observation de la terre / télédétection
  • optique / physique
  • sciences de la Terre/ de l'Univers
  • télécommunications
  • assurance qualité
  • gestion (finances, comptabilité, ressources humaines, achats....).

A la Direction des lanceurs (DLA) à Paris - Daumesnil

LE maintien de l'accès autonome à l'espace

La Direction des Lanceurs ( DLA ) est chargée de la conception et du développement des lanceurs et des installations au sol, au profit de l’Europe spatiale. Elle apporte son expertise en exploitation au profit de la fiabilité et de la sécurité de chaque mission de lancement depuis la Guyane.
Pour maintenir un accès autonome à l’espace, cette direction du CNES imagine les systèmes de demain et développe avec l’Agence spatiale européenne les nouvelles générations de lanceurs qui répondront au mieux aux besoins des applications spatiales du futur et à l’évolution du marché des satellites, dans les conditions de production et d’exploitation les plus optimales.

 

La direction des lanceurs exerce ses activités dans toutes les disciplines techniques auxquelles font appel la conception et le développement d'un lanceur et des moyens sol associés :

  • mécanique, propulsion
  • dimensionnement des structures
  • dynamique des structures
  • contrôle de vol
  • systèmes électriques et logiciels
  • télécommunication et systèmes d'information

mais également à des compétences dans les domaines des Ressources Humaines, du Contrôle de Gestion, des achats...

Au centre spatial guyanais (CSG) à Kourou

La coordination de toutes les operations de lancement

Idéalement situé à proximité de l’équateur pour mener à bien tous types de lancements, le Centre Spatial Guyanais ( CSG ) assure la coordination des opérations de lancement, de la préparation finales des satellites au lancement lui-même et jusqu’à la mise en orbite.
Le Port spatial de l’Europe est l’une des bases de lancement les plus modernes du monde où le CNES garantit, au nom de la France, la sécurité des personnes et des biens.

 

Le Centre Spatial Guyanais exerce son action dans toutes les disciplines auxquelles font appel les activités opérationnelles de lancement :

  • sauvegarde / environnement / sécurité / protection
  • assurance qualité / sûreté de fonctionnement
  • informatique (télématique, réseau, logiciels et systèmes)
  • électronique (traitement du signal, hyperfréquences, micro électronique...)
  • automatisme
  • télécommunications (radiocommunications, navigation, localisation, antennes...)
  • mécanique du vol / trajectographie / localisation
  • propulsion, pyrotechnie
  • physique/chimie (optique, expertise matériaux, physique du solide, physique du vol...)
  • génie civil
  • gestion (finances, comptabilité, ressources humaines, contrôle de gestion)

Au siège de Paris - Les Halles

La mise en oeuvre de la politique spatiale

C’est au Siège du CNES que s’élaborent, sous les directives des ministères de tutelle, les propositions qui font la politique spatiale de la France, lesquelles sont ensuite mises en œuvre dans le cadre des contrats quinquennaux Etat-CNES.
C’est aussi là que se définissent les grandes orientations stratégiques du CNES et les programmes spatiaux prioritaires, qu’ils soient réalisés au niveau européen ou en coopération internationale.

 

Les métiers et les pôles de compétences développés au Siège concernent les domaines suivants :

  • programmes spatiaux et sciences
  • stratégie/qualité
  • relations internationales
  • communication
  • ressources humaines
  • achats et affaires juridiques
  • gestion/finances/comptabilité

Consulter NOS offres