Lancement de SVOM

  • Univers

  • Physique

Illustration du satellite SVOM
Illustration du satellite SVOM © CNES/ill./SATTLER Oliver, 2024
  • Le Samedi 22 juin 2024
  • 9:00 (heure de Paris)
  • Base de lancement de Xichang, Chine

SVOM passe ses derniers instants sur Terre... Dans quelques jours, il décollera à destination de son poste d'observation des phénomènes les plus intenses de l'Univers : les sursauts gamma.

 

SVOM en bref

SVOM est une mission franco-chinoise d’astrophysique. Son objectif ? Détecter les sursauts gamma, les phénomènes les plus énergétiques de l’Univers, dont on sait qu'ils résultent des plus lointaines explosions d'étoiles massives (plus de 20 fois la masse du soleil) mais également de la fusion d'objets compacts comme les étoiles à neutrons ou les trous noirs. L'énergie émise lors de ces sursauts est considérable : plus d’un milliard de milliards de soleils !

Pour mener à bien sa mission, le satellite SVOM, issu d'une coopération entre le CNES et l'agence spatiale chinoise (CNSA), est doté de 4 instruments dont 2 conçus et réalisés par la France : 

  • ECLAIRs, un télescope X et gamma à grand champ de vue,
  • et MXT, un télescope à rayons X de basse énergie.

Cette contribution scientifique française est développée en partenariat avec des laboratoires du CEA/IRFU, du CNRS/INSU et du CNRS/IN2P3.

Quand un sursaut gamma sera détecté par ECLAIRs, le satellite se réorientera en quelques minutes pour viser précisément la zone de l’événement localisé et permettre ainsi aux instruments ayant un champ de vue étroit, notamment MXT, d’observer à leur tour le sursaut gamma.

L'information relative au positionnement du sursaut gamma dans la voûte céleste sera également transmise au sol en moins d'une minute pour alerter les grands télescopes terrestres afin que ces derniers puissent à leur tour s’orienter vers la zone du ciel et observer le sursaut gamma. Cette synergie sol / espace, alliée au caractère multi-longueurs d’onde des observations, constitue la grande richesse scientifique de la mission SVOM.

La mission, le lancement, le satellite et les opérations de la mission SVOM sont sous responsabilité chinoise. La conception et la réalisation des instruments et des composantes sol sont partagés entre la Chine et la France. 

YouTube Lien vers la page YouTube

Les activités préparatoires à ce lancement ont démarré dès la mi-mai, date à laquelle le satellite SVOM a été acheminé depuis les salles blanches du SECM à Shanghai jusqu'à la base de lancement de Xichang dans la province du Sichuan. Depuis cette date, une équipe franco-chinoise s'occupe des dernières interventions AIT sur le satellite et des ultimes vérifications de bon état de marche du satellite et de sa charge utile.

La chronologie est donc enclenchée ; et le bon déroulement des activités a conduit la CNSA à avancer la date du lancement de 2 jours. Intialement prévu le 24 juin, il aura donc lieu le samedi 22 juin à 9h (heure de Paris).