10 Janvier 2017

[#VG2016] Lignes de vie : les satellites à la rescousse !

Localiser les personnes en détresse, calculer leur position, et transmettre ces données aux services de secours compétents, telle est la mission du programme international Cospas-Sarsat, qui repose sur un système de balises de détresse en liaison permanente avec 12 satellites, chargés de relayer les signaux reçus.

Lorsque la balise COSPAS-SARSAT est déclenchée, elle envoie un signal à l'un des satellites de la constellation Cospas-Sarsat. Le satellite transmet l'appel à une station au sol qui, après calcul de la position de la balise, transfère l'ensemble de ces données au centre spatial de Toulouse (CNES), l'un des 31 centres de contrôle du système Cospas-Sarsat.
La filiale du CNES, CLS a été mandatée par l’administration française pour gérer les alarmes du Centre de Contrôle et de Mission Français (FMCC). L’équipe SARSAT/CLS assure le fonctionnement opérationnel du FMCC 24 heures/24, 365 jours/an.
Tous les skippers du Vendée Globe et des plus grandes courses au large sont équipés de balises COSPAS-SARSAT. Ce système équipe également les bateaux de pêche, de plaisance et les navires de commerce. 

ceinture et bretelles

Les skippers du Vendée Globe ont également la possibilité d’envoyer des demandes d’assistance grâce à leur balise CLS. Attachées à la poupe sur un chandelier, les balises transmettent automatiquement des signaux vers les satellites qui les transmets ensuite au centre des opérations de CLS. Ces balises permettent la localisation de leur porteur et la transmission de données. Le skipper peut aussi les utiliser pour transmettre des messages précodés ou un message de présence à bord. En cas de difficulté majeure, il peut activer une demande d'assistance.


  • Objectif : Localisation
  • Concept : Collecte de données émises par des balises de détresse, calcul de position, transmission des données aux services de secours compétents
  • Date de lancement :
    1er satellite COSPAS : juin 1982
    1er satellite SARSAT : mars 1983
  • Partenaires : Etats-Unis, Russie, Canada et 39 autres pays et organisations membres
  • Porteurs : Instruments de détection embarqués à bord de 12 satellites
  • Durée d'exploitation : Illimitée
  • En 2016, le conseil COSPAS SARSAT a été présidé par la France, par le biais de son Président Bruno Chazal (CNES)

[VIDÉO] Cospas-Sarsat : des satellites pour sauver des vies

Publié dans :