"Couture in orbit" : bientôt le défilé !

L'exploration spatiale inspire les créateurs de mode. Pour preuve, le défilé propulsé par l'ESA qui se tiendra au Musée des sciences de Londres mercredi 25 mai 2016. Une école parisienne y participe.
Crédits: 
ESMOD 2016
25 Mai 2016

Cette tenue dédiée à la marche a été imaginée par Valeriya, une étudiante de l'école de mode parisienne ESMOD. Avec 4 autres étudiants, elle participe au projet Couture in orbit de l'Agence spatiale européenne (ESA). Consigne reçue : s'inspirer de l'exploration spatiale pour concevoir des vêtements à la fois désirables et pratiques pour les terriens. Thème assigné : le sport et le mouvement. Objectif poursuivi par l'ESA : motiver les écoles de mode européennes à porter un regard nouveau sur l’habillement technique. 

DES ASTRONAUTES, SOURCES D'INSPIRATION 

4 autres écoles de mode en Allemagne, Angleterre, Danemark et Italie participent au projet Couture in orbit. Pourquoi ces pays ? Car patrie d'origine des astronautes de la promotion 2009 de l'ESA à savoir Alexander Gerst pour l'Allemagne, Tim Peake pour l'Angleterre, Andreas Mogensen pour le Danemark, Samantha Cristoforetti et Luca Parmitano pour l'Italie et Thomas Pesquet pour la France dont l'embarquement vers la Station spatiale internationale (ISS) est prévu en novembre 2016 !

Soumise le 12 avril 2016 aux commentaires du couturier danois Christian Lagerwaard, la tenue dessinée par Valeriya a été réalisée mi-mai intégrant une technologie de régulation de la température et de la transpiration du corps de Johan Sport et des textiles d'autres sponsors (Sympatex, Bionic Yarn et 37.5). Elle défilera sous les flashs des projecteurs le 25 mai 2016 au Musée des sciences de Londres lors d'une soirée spéciale ''Couture in orbit''. Pour l'ESA, ''cet événement sera aussi l'occasion de réfléchir à ce que les vêtements et accessoires technologiques, ainsi que les tissus intelligents, peuvent nous apporter ici-bas, dès aujourd'hui ou à plus long terme.''

is_coutureorbite_esmod1.jpg

La combinaison multisports imaginée par Jamjuree Janjorn intègre 3 types de tissus ainsi que le capteur de Johan Technology qui sert à surveiller l'état de santé de celui/celle qui la porte (niveau d'oxygène, tension, température). Crédits : Jamjuree Janjorn - ESMOD 2016.

Contacts

  • Edwin Hermel, chargé de communication ESMOD : edwin.hermel at esmod.com
  • Nicola Firth, chargée de communication pour l'ESA :  nicola.firth at esa.int 
Publié dans : 
Pour les cibles :