Photo mystère : quelle est cette ''base secrète'' ?

Indice n°1 : elle se trouve à 2 635 m d'altitude dans les Andes chiliennes. Indice n°2 : elle traque la plus célèbre comète de l'Univers.
24 Décembre 2015

C'est le VLT : le Very Large Telescope situé dans le désert de l'Atacama au Chili. On voit bien sur cette image acquise par les satellites Pléiades en 2013, ses 4 bâtiments circulaires qui s'ouvrent la nuit pour laisser le champ libre à 4 télescopes de 8,2 m de diamètre, parmi les plus grands au monde. 

Depuis décembre 2015, ces télescopes européens tournent parfois leurs miroirs vers ''Tchouri'' – de son vrai nom 67P/Churyumov-Gerasimenko. La comète ''superstar'' de notre système solaire est en effet redevenue visible pour les observatoires situés dans l'hémisphère Sud. 

En septembre 2014 et mai 2015, le VLT avait déjà observé Tchouri en support à la mission Rosetta. Depuis, la comète a eu le temps de se réchauffer près du Soleil et de libérer des poussières créant une magnifique chevelure et une longue queue de comète, à rendre jalouse la princesse Raiponce.

is_67p-vlt-20151211-2.png

Tchouri avec en arrière plan de nombreuses galaxies. Cette image a été acquise au VLT le 12 décembre 2015. La comète était alors à 260 000 000 km de la Terre. Echelle : 311 km/pixel. Crédits : Colin Snodgrass / ESO.

La comète est encore clairement active, même si elle s'éloigne du Soleil depuis le 13 août 2015. Sa queue rectiligne s'étend sur environ 260 000 km, sa chevelure sur 20 000 km.

Ces structures à très grande échelle vue depuis le sol sont certainement liées aux petits jets de poussières d'à peine quelques km de long observés par Rosetta au niveau du noyau même si on ne sait pas encore exactement comment'' précise Colin Snodgrass, chercheur écossais (Open University, UK), qui traque Tchouri depuis les 4 coins du globe et diffuse ses clichés sur le blog Rosetta de l'Agence spatiale européenne

Bien sûr, impossible de voir Rosetta sur cette image : l'orbiteur européen, alors à 104 km de la comète le 12 décembre 2015, était noyé dans la lumière du pixel central de la comète ! 

Le saviez-vous ?

La queue d'une comète ne donne aucune indication sur le mouvement de l'astre. Elle résulte de la pression du vent solaire, qui ''pousse'' les poussières, et non du déplacement de la comète.

Le VLT appartient à l'Observatoire européen austral (ESO). Crédits : ESO.

Jets de gaz et de poussières s'échappant de Tchouri et observés par Rosetta le 12 décembre 2015, soit le même jour que le cliché acquis au VLT. Echelle : 1,89 m/pixel. Crédits : ESA/Rosetta/MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA.

Poussières s'échappant de Tchouri et observées par Rosetta le 10 décembre 2015. Crédits : ESA/Rosetta/MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA.

Course de Tchouri autour du Soleil. Depuis le 13 août 2015, la comète s'éloigne du Soleil. Crédits : JPL.