26 Février 2016

Ariane-5, des lancements sous haute protection

La 85e fusée Ariane-5 décollera mardi 9 mars 2016 à 2h20 (heure locale). Les équipes du Centre spatial guyanais se préparent. Les forces armées en Guyane aussi. Comment assurent-elles la protection du lanceur ? On vous dit (presque) tout.
Crédits : Ministère de la Défense/SIRPA AIR

27 janvier 2016, 6h40 du matin, une dizaine d'hommes des Forces armées en Guyane (FAG) survolent le Centre spatial guyanais (CSG) à bord de 2 hélicoptères Fennec. Au sol, plus de 300 militaires contrôlent la zone autour du pas de tir d'Ariane 5. Plusieurs bâtiments de la Marine sont positionnés en mer. A Kourou, des contrôleurs du Centre de contrôle militaire veillent sur l’espace aérien. 

Nom de code de l’opération : Titan.

Objectif : assurer la protection hermétique dans les 3 dimensions du port spatial européen en vue du vol VA228. Concrètement ? Prévenir toute intrusion durant les jours précédant le lancement en sécurisant une surface au sol de 750 km² (l’équivalent de Paris et de sa petite couronne) et en mer de 3500 km² et réaliser, le jour J, une bulle de protection aérienne virtuelle du CSG en interdisant son survol à tout aéronef non autorisé. 

is_fag_vehicules_amphibies2.jpg

Les légionnaires du 3e régiment d'infanterie sont dotés de véhicules amphibies spécifiques aux milieux marécageux assurant un déploiement sur l'ensemble du CSG. Crédits : EMA/FAG. 

A chaque campagne de lancement d'Ariane 5 mais aussi des fusées Vega et Soyouz, jusqu’à 400 militaires sont déployés. ''Les soldats agissent dans un cadre exigeant en raison de l'étendue de la zone à sécuriser et de son inhospitalité avec un littoral difficile couvert de mangroves et une zone terrestre constituée à 80% de forêt primaire et de marécages'' souligne le général de division aérienne Pierre-Jean Dupont, commandant supérieur des FAG.

Mais déjà, une nouvelle opération Titan a débuté. Le 9 mars 2016 à 2h20 (heure locale), soit 6h20 (heure parisienne), Ariane 5 emportera le satellite de télécommunication EUTELSAT 65W dédié aux marchés de la vidéo et du haut débit au Brésil et en Amérique latine. Sa cible ? La diffusion des JO d'été qui se tiendront à Rio-de-Janeiro en août prochain ! 

Le lancement d'Ariane 5 le 30 septembre 2015 (VA226) immortalisé depuis un bâtiment de la Marine nationale. Crédits : EMA/FAG.  

 

Un hélicoptère Puma et un groupe d’assaut sont en permanence prêt à intervenir en tout point du CSG. Crédits : EMA/FAG.

Plan de protection renforcé

Comme tous les sites sensibles français, la surveillance externe permanente du Centre spatial guyanais (CSG) a été renforcée depuis janvier 2015. Elle est sous la responsabilité du préfet. Le CSG représente un intérêt stratégique pour la France et l’Union européenne. Il est classé ''installation prioritaire de défense'', le plus haut niveau de classification établie par l’État. Crédits image : EMA/FAG.

En savoir plus

Publié dans : 
Pour les cibles :