2 Août 2005

Casolba, améliorer la qualité des générateurs solaires

Le CNES a mené avec succès le 7 juillet dernier la mission Casolba, un vol important de la campagne ballons qui s’est déroulée à Térésina au Brésil. Objectif : calibrer des cellules solaires dans les conditions quasi-réelles d’utilisation, à bord d’un ballon stratosphérique. Casolba facilite aussi la recherche sur les caractéristiques hors atmosphère des composants photovoltaïques.
2 août 2005

Mission réussie pour Casolba

Le vol Casolba* est un plein succès : pas moins de 47 sessions de mesures, toutes très satisfaisantes. Il s’agissait d’assurer l’étalonnage de cellules solaires sur un vol de ballon stratosphérique.

Après 2h30 de mesures, réalisées à environ 35 km d’altitude dans diverses conditions de température, la nacelle a été récupérée par hélicoptère et les cellules solaires embarquées sont en excellent état.

Après exploitation des données du vol, les mesures et les cellules solaires serviront de référence pour régler les simulateurs solaires au sol.

Elles serviront également à modéliser les comportements de ces nouvelles générations de cellules solaires pour dimensionner au mieux les générateurs solaires spatiaux.

Casolba : une spécificité du CNES

Le développement des cellules solaires étant en progression constante, le besoin en prestation d’étalonnage est régulier. La clientèle de cette prestation est internationale.

Industriels et agences spatiales (à l’exemple d’Alcatel, Spectrolab ou de l’Esa et de la Jaxa) veulent connaître avec précision les caractéristiques hors atmosphère des composants photovoltaïques, dans des conditions quasi spatiales de rayonnement solaire.
Il existe 3 techniques d’étalonnage hors atmosphère : les vols de ballons stratosphériques, les vols d’avion à haute altitude et ceux de la navette spatiale américaine. Les vols Casolba sont le dispositif le plus simple et le moins coûteux pour calibrer les cellules solaires.

Le CNES est le seul organisme européen et l’un des 2 organismes mondiaux, avec la Nasa, à offrir cette prestation.
Depuis 1975, il propose l’étalonnage de cellules solaires sur vol de ballon stratosphérique. C’est une activité commerciale et stratégique.

L’utilisation des ballons stratosphériques est une spécificité du CNES : en effet, depuis 40 ans et à raison de 30 à 40 lancements par an, le CNES met des ballons à la disposition des scientifiques.

C’est un moyen efficace et peu coûteux de mener des expérimentations spatiales, d’étudier l’atmosphère et de valider les mesures effectuées depuis les satellites.



* Casolba : CAlibration de cellules SOLaires sur vol BAllon

Voir aussi

Pour en savoir plus

Pour les cibles : 
A propos de :