17 Mai 2005

4 communes testent le Village communicant

4 communes françaises ont été choisies, pour expérimenter le concept de « Village communicant » mis en place par le CNES. Grâce, entre autres, à la technologie satellitaire, ces 4 villages pilotes bénéficieront de services de communication à haut débit, pour contrebalancer leur isolement géographique. Cette expérience illustre une des missions du CNES : rendre accessibles à tous les applications des technologies spatiales.
17 mai 2005

4 villages-test

Le Village communicant tel que l’avait imaginé le CNES devient réel ! Ce concept, développé dans le but de réduire la fracture numérique, trouve son application dans 4 communes françaises.

Yannick d'Escatha, Président du CNES, et Frédéric de Saint Sernin, Secrétaire d'Etat à l'Aménagement du Territoire, ont en effet annoncé le 16 mai les noms des 4 sites retenus, dans lesquels sera déployé le Village communicant.
Choisies pour la motivation de leurs élus et sur les conseils de la Datar*, les communes d’Aulus les Bains (09), Cucugnan (11), Saint Pierre de Côle (24) et Saint Léon (31) seront dotées d’une antenne satellite unique permettant à tous d’être reliés à l’Internet haut débit.

Il sera ensuite facile pour chaque habitant de se connecter, grâce à une antenne wi-fi par laquelle il recevra le signal radio diffusé sur le village. De cette façon, artisans, écoles, professionnels ou particuliers pourront facilement avoir accès à l’Internet.

Les technologies spatiales au service du grand public

Destiné à désenclaver certaines régions isolées, le Village communicant repose sur la combinaison des télécommunications par satellite, de solutions terrestres comme le Wi-Fi (Wireless Fidelity) et la technologie des Courants Porteurs en Ligne (CPL).
Le concept développé par le CNES propose des services de communication à prix modique, accessibles à tous et partout.

Grâce au Village communicant, « le CNES relève ainsi le défi de la fracture numérique » a déclaré Yannick d’Escatha, Président du CNES, « et apporte des réponses performantes et économiquement viables » aux problèmes posés par les inégalités d’aménagement du territoire.
A travers cette initiative, le CNES cherche à valoriser les applications du spatial auprès du grand public.

Le Village communicant contribue ainsi à la mission du CNES, consistant à mettre l’espace au service des citoyens.

A travers ces 4 déploiements financés par le CNES, l’objectif, au-delà de la phase pilote, est bien entendu de promouvoir ce type de solutions en France, en Europe et dans le monde.


* Datar : Délégation à l'aménagement du territoire et à l'action régionale

Voir aussi

Pour les cibles : 
A propos de :