17 Décembre 2004

25 bougies pour Ariane

Le 24 décembre 1979 à 17h 14min 38s, la première fusée Ariane est mise à feu. Pour la 1ère fois dans l’histoire de la conquête spatiale, un lanceur à 3 étages, capable d’emporter des satellites de près d’1  t, s’envole avec succès depuis la base spatiale européenne de Kourou. L’émotion est extrême pour les témoins privilégiés de cet événement majeur de l’histoire spatiale. Pourtant, 2 reports successifs avaient sérieusement entamé le moral des uns et des autres. 
20 décembre 2004

Les caprices d’Ariane

L’un des objectifs prioritaires pour le Cnes, lors de sa création en 1961, est de réunir les compétences nécessaires à la construction d’un lanceur. L’objectif est atteint en 1965 avec le 1er décollage du lanceur Diamant. En 1973, 10 pays européens dont la France décident de développer un lanceur nommé LIIIS (pour lanceur de 3ème génération de substitution), plus connu sous le nom d’Ariane.

Quelques années plus tard, le 15 décembre 1979 à Kourou, le Centre spatial guyanais est en effervescence. La salle des visiteurs est bondée de journalistes, industriels et personnalités.  

Les curieux, le regard vers le ciel, attendent à quelques kilomètres de là. Chacun est conscient de l’importance de l’événement. Mais le ciel de Guyane est menaçant et Ariane ne décollera pas. Déception.

Quelques jours plus tard, le 23 décembre, tous les invités sont revenus, confiants. Mais cette fois, c’est le rouge lanceur qui s’allume. Une fuite détectée sur une vanne sera la cause d’un nouveau report.

Un pari gagné

Seuls les inconditionnels seront au rendez-vous le 24 décembre. A 17h 14min 38s, le 1er lanceur de la filière Ariane, 210 t au décollage, 48 m de haut, quitte la base de lancement.

Tonnerre d’applaudissements, l’émotion est extrême. L’Europe vient de confirmer sa compétence technologique. L’accès à l’espace, devenu une réalité, laisse entrevoir de nouveaux horizons. 

Pour son 1er vol d’essai, Ariane emporte une capsule technologique CAT, destinée à transmettre à la Terre des données technologiques sur le vol. Le dernier lancement d’une Ariane de 1ère génération a permis, le 21 février 1986, la mise en orbite héliosynchrone du satellite d’observation de la Terre Spot 1. Elle aura entre temps effectué 11 lancements dont 9 succès, amorçant la longue série de réussite de la filière.

Voir aussi...

Archives

Pour les cibles : 
A propos de :