9 Mai 2005

Bilan RSE du CNES - 2010-2013

La Terre est un écosystème complexe et vivant dont l’humanité fait partie intégrante. Or, les activités humaines modifient, parfois de manière importante, les équilibres : aménagement du territoire, ponction des ressources naturelles, pollutions…

En fournissant quotidiennement des outils de communication, de localisation et une observation de « l’état de santé » de cet écosystème, les moyens spatiaux permettent une meilleure compréhension de son fonctionnement. Ils contribuent ainsi à une meilleure évaluation de l’empreinte écologique de l’humanité et constituent un outil géopolitique indispensable.

Le secteur spatial fournit de très nombreux services aux communautés scientifiques et politiques, mais aussi à la société civile.
Si les applications spatiales sont devenues indispensables à la vie quotidienne des citoyens et des États, les activités conduites pour les mettre à disposition ont toutefois des impacts environnementaux et sociaux.

Il est du devoir des intervenants du secteur de mettre en place des plans d’actions afin de réduire ces impacts sur l’environnement et d’améliorer les incidences sociales de leurs activités.

Lire la publication :