[Mondial 2018] Choc Suède/France à Stockholm

Ce vendredi 9 juin 2017, la France rencontre la Suède en match de qualification pour la Coupe du monde de football 2018. Le ''choc'' se jouera à la Friends Arena de Stockholm, un stade doté d'un toit rétractable visible depuis l'espace.
Crédits: 
CNES 2014, Distribution Airbus DS.
9 Juin 2017

Inaugurée en 2012, la Friends Arena est située à Solna, dans la proche banlieue de Stockholm. Plus grand stade des pays nordiques, l'enceinte tire son nom d'une association suédoise contre le harcèlement scolaire, la Friends Foundation. Ce qui saute aux yeux sur le cliché de l'un de nos 2 satellites Pléiades réalisé le 29 mai 2014, c'est sa localisation : le complexe est accolé à la gare ferroviaire de Solna. Très pratique pour accéder au stade depuis la gare centrale de Stockholm distante de 6 km !

Autre particularité visible depuis l'espace : son toit rétractable. Tout comme le Stade Pierre-Mauroy de Lille, la Friends Arena est capable de se fermer pour accueillir des matchs en hiver, et toute l'année, des concerts, spectacles...

Un billet pour le mondial 2018 ?

Ce vendredi 9 juin 2017, la Friends Arena accueillera le match de qualification pour le Mondial 2018 entre la France et la Suède. Au match aller, au Stade de France, la France avait gagné 2-1. Les Bleus sont les grands favoris de leur groupe mais ils doivent se méfier d'une équipe jaune et bleu qui n'a, certes plus son attaquant vedette, Zlatan Ibrahimovic, mais est composée d'une nouvelle génération de joueurs de plus en plus soudés et organisés. La France décrochera-t-elle devant les 50 000 spectacteurs de la Friends Arena son billet pour le Mondial qui se tiendra en Russie durant l'été 2018 ? Réponse ce soir...

La façade du stade illuminée. Crédits : Håkan Dahlström.

En configuration ''football'', la Friends Arena peut accueillir 50 000 spectacteurs contre 65 000 en configuration ''concert''. Crédits : Lighten-up.

Les satellites Pléiades

Lancés en 2011 et 2012, les satellites jumeaux Pléiades-1A et Pléiades-1B tournent autour de la Terre à 700 km d'altitude. A eux 2, ils sont capables de prendre des images de n'importe quel point du globe en moins de 24h à la résolution de 70 cm (rééchantillonée ensuite à 50 cm). Conçu par le CNES, ce système d'imagerie spatiale à très haute résolution est exploité par Airbus DS.