29 Juillet 2016

Il était une fois… Deauville

Connaissez-vous l'histoire de Deauville et de sa célèbre plage ? Elle s'appréhende depuis l'espace !
Crédits : CNES 2016, Distribution Airbus DS.

Deauville, c'est 4 000 habitants à l’année et jusqu’à 8 fois plus les week-ends et vacances. C'est une plage de 2 km de long, des ''Planches'' sur lesquelles le ''Tout-Paris'' des années 20 précéda les stars du cinéma, de la musique, de la photographie… Mais il n'en a pas toujours été ainsi.

Au milieu du 19e siècle, Deauville n'était qu'un village d'une centaine d'habitants implanté sur les coteaux du mont Canisy, visible en bas et au centre sur notre image acquise le 4 mai 2016 par les satellites Pléiades. Villas, hippodromes et casino n'existaient pas. Il faut imaginer à la place une vaste étendue de marais, garennes et dunes. 

Une ville sortie des roseaux

Avant la naissance de Deauville, sa voisine Trouville-sur-Mer était au sommet de sa gloire : 1re ville balnéaire de toute la Normandie. Soucieuse de cultiver une certaine hygiène de vie, l'aristocratie parisienne venait y prendre des bains de mer. Ce succès motiva une vaste opération de spéculation foncière sur le territoire voisin par des entrepreneurs privés. Entre 1860 et 1864, les marais sont asséchés, les rues tracées, de somptueuses villas sont construites. Sans oublier un casino, un hippodrome, des boutiques... Deauville devient rapidement une station balnéaire courue des Parisiens fortunés, surtout que sa gare est reliée depuis 1863 directement à la capitale.

Une plage qui s'est déplacée

Au début du 19e siècle, si Deauville n'existait pas, c'était aussi le cas de sa plage. C'est l'aménagement d'une longue jetée à l'embouchure de la Touques en 1847 par Trouville-sur-Mer qui va lui donner naissance. Cet aménagement va bouleverser les courants marins et favoriser l'accumulation de sable le long du littoral. Mais cette plage n'était pas à son emplacement actuel. Elle se trouvait 300 m à l'intérieur des terres ! 

Au cours de l'hiver 1874-1875, une violente tempête déversa un large banc de galets sur la côte de Deauville. Du jour au lendemain, la Manche se retrouva 300 m plus loin. Année après année, le sable viendra recouvrir les galets et combler la noue créée, redonnant progressivement vie à Deauville, un temps délaissée.

Deauville, c'est 2 hippodromes. Inauguré en 1865, l'hippodrome de La Touques (à droite) accueille de prestigieuses courses de galop  comme le Prix Rothschild. Ouvert en 1928, l'hippodrome de Clairefontaine (à gauche) reçoit des courses de trot, galop et saut d'obstacles. Crédits : CNES 2016, Distribution Airbus DS.

Les voisines, Deauville et Trouville-sur-Mer, séparées par le fleuve côtier, La Touques. Crédits : CNES 2016, Distribution Airbus DS.

is_deauville_trouville_pleiades20160504_legendes2.jpg

Crédits : CNES 2016, Distribution Airbus DS.

Sources d'information

Publié dans : 
Pour les cibles :