17 Mars 2017

[Insolite] Profil indien au Canada

Cet étonnant visage humain a été sculpté par l’eau et le vent dans un paysage dénudé de l’Ouest du Canada. Il a été découvert par hasard par « Supergranny », une mamie qui recherchait l’itinéraire sur Google Earth pour aller à un musée des dinosaures !
Crédits : CNES 2015, Distribution Airbus.

Haut d'environ 250 m, ce fier profil se cache au Canada, dans la province de l'Alberta. Il a été découvert en novembre 2006 par Lynn Hickox alors qu’elle utilisait Google Earth pour la 2e fois de sa vie ! Visible uniquement depuis les airs et l'espace, cette oeuvre a été baptisée « Badlands Guardian », le Gardien des Badlands. Elle est aussi surnommée « Indian Head », « La tête d'Indien », en référence à la superbe coiffe de plumes qui peut s’imaginer en arrière du visage.

Surprenante œuvre naturelle 

Etonnamment humaine, cette oeuvre n'en est pas moins tout à fait naturelle. Ce sont les éléments – l'eau et le vent – qui l'ont créée en érodant les roches sédimentaires argileuses de la région des « badlands » («mauvaises terres » en français) de l'Alberta où de nombreux squelettes de dinosaures ont été découverts – d’où le musée où allait Supergranny ! 

Retrouverez-vous le visage dans le plan large de l'image acquise le 23 octobre 2015 par nos satellites Pléiades ? Crédits : CNES 2015, Distribution Airbus.

is_dinosaur_provincial_park_alberta.jpg

Les « badlands » de l'Alberta sont une région de terres dénudées marquées par un complexe réseau de ravins. Crédits : ChrisStubbs.

Les satellites Pléiades

Lancés en 2011 et 2012, les satellites jumeaux Pléiades-1A et Pléiades-1B tournent autour de la Terre à 700 km d'altitude. A eux 2, ils sont capables de prendre des images de n'importe quel point du globe en moins de 24h à la résolution de 70 cm (rééchantillonée ensuite à 50 cm). Conçu par le CNES, ce système d'imagerie spatiale à très haute résolution est exploité par Airbus DS.

Publié dans : 
Pour les cibles :