Tupai, cœur polynésien posé sur l'océan

C'est la Saint-Valentin ce dimanche. Zoom sur Tupai, un atoll polynésien en forme de cœur capturé par les satellites Pléiades le 17 février 2015.
12 Février 2016

Tupai est une île corallienne de 11 km² située à 16 km au nord de Bora-Bora en Polynésie française. L'atoll – superbe avec ses dégradés de bleus – se caractérise par un "double lagon" et 5 bancs de sable (appelés motus) séparés par des passes et couverts de cocotiers.

Comme le souligne Françoise Masson, chef de projet Pléiades au CNES : "ces différences de bleus sont liées à la profondeur et à la nature du fond marin : bleu très clair lorsque la profondeur n'est que de quelques centimètres avec du sable quasi-blanc comme fond ; bleu plus foncé à mesure que la profondeur augmente. Autour de l'atoll, la mer semble noire car la profondeur est très grande et augmente très vite. A sa surface, on observe la houle formée par le vent au large."

Jusque dans les années 80, les cocoteraies de Tupai servaient à la production de coprah et la fabrication d'huile de coco. Aujourd'hui, l'atoll est quasiment inhabité, exceptés 3 agents de la sécurité de la Présidence polynésienne qui en assure le gardiennage permanent. Les seuls visiteurs occasionnels sont les clubs de plongée de Bora-Bora, des hélicoptères qui y organisent des excursions romantiques ou des biologistes qui y recensent les tortues marines. L'île est un site de ponte privilégié des tortues vertes Chelonia mydas, une espèce en voie d'extinction. Mais leurs œufs font face à l'appétit d'une population non régulée de cochons sauvages introduits par l'Homme. Ce qui vaut d'ailleurs à Tupai son surnom, moins romantique, d'île aux cochons...

Piste d'atterrissage au Nord de l'île de Tupai. Crédits : CNES 2015, Distribution Airbus DS.

Publié dans : 
Pour les cibles : 
A propos de :