17 Juillet 2015

New Horizons : le mystère des montagnes glacées de Pluton

Les premières images de Pluton prises par la sonde américaine New Horizons pendant le survol de la planète naine dévoilent des montagnes de glaces qui surprennent la communauté scientifique.
Crédits : NASA/APL/SwRI.

pluton vue par new horizons : une planète naine surprenante

Il aura fallu 9 ans de voyage et près de 5 milliards de km pour permettre à la sonde New Horizons d’arriver à destination et jouer au paparazzi. Les clichés qui nous sont parvenus le mercredi 15 juillet offrent une vue imprenable sur une zone de 250 km de large de la surface de Pluton (zone grisée sur l'image ci-contre).

Plusieurs éléments étonnent les scientifiques, notamment l’absence notable de cratères. La planète naine, située dans la ceinture de Kuiper, devrait être la cible de nombreux débris qui formeraient des cratères en percutant sa surface, mais aucun n’est visible sur ces 1eres images.

Comment cela est-il possible ? « Il s’agit d’une surface jeune, typiquement 100 millions d’années, sans doute l’une des plus jeunes de notre système solaire, ce qui démontre que Pluton est une planète active » indique Francis Rocard, responsable des programmes d’exploration du système solaire au CNES.


Crédits : NASA/JHU APL/SwRI.

Il s’agit d’une surface jeune, typiquement 100 millions d’années, sans doute l’une des plus jeunes de notre système solaire

Mais le plus étonnant est la présence de montagnes de glaces dont certaines peuvent atteindre 3 500 m de haut. « Ces montagnes sont constituées de glace d’eau et non d’azote et de méthane comme pourrait le faire penser la composition atmosphérique de la planète, car ces éléments  ne seraient pas assez solides pour permettre de tels massifs » continue Francis Rocard.

Comment ces montagnes se sont formées ? Cela reste un mystère : «  Il n’y a pas sur Pluton d’effets de marée* suffisamment puissants pour fournir la chaleur nécessaire à l’apparition de montagnes. Il reste donc beaucoup à découvrir » conclut l’astrophysicien.


Zoom sur la surface de Pluton. Crédits : NASA/JHU APL/SwRI.

Les scientifiques devront d’ailleurs attendre encore 16 mois avant de recevoir toutes les données récoltées par New Horizons durant le survol de Pluton. Peut-être pourront-ils alors percer les mystères de cette belle dame glacée…

*

Les forces de marée entre 2 corps célestes en orbite (phénomène gravitationnel) provoquent de la friction qui réchauffe l’intérieur de ces corps et peuvent aboutir à des épisodes volcaniques (que l’on observe en permanence sur Io, lune de Jupiter) et l’apparition de montagnes.

Publié dans : 
Pour les cibles : 
A propos de :