Retourner à la liste

Ingénieur antennes - H/F - Nouvelles fonctionnalités de FEKO pour la simulation d'antennes sur grandes structures réf: 075T2019SI

Description

Le service Antennes (DSO/RF/AN) du CNES est amené quotidiennement à modéliser et simuler divers types d'antennes, que ce soit dans une démarche d'étude, de conception ou de validation. Pour ce faire, les agents de ce service s'appuient notamment sur des logiciels commerciaux en constante mutation. Les éditeurs de ces logiciels restent en effet très à l'écoute du marché afin de faire évoluer leurs produits conformément aux besoins de leur clientèle et aux récentes évolutions des méthodes numériques et calculatoires.
En particulier, le logiciel FEKO, basé sur des méthodes numériques fréquentielles rigoureuses (méthode des moments, méthode des éléments finis), intègre depuis quelques années des méthodes de factorisation et de compression matricielles (notamment la Multi-Level Fast Multipole Method et l'Adaptive Cross-Approximation), permettant la simulation rigoureuse de cas électriquement grands, tel que peut l'être la modélisation d'une antenne sur lanceur. Par ailleurs, FEKO propose de plus en plus de méthodes asymptotiques, permettant une simulation certes plus rapide mais moins fiable des cas de calculs électriquement grands. FEKO contient également des méthodes indirectes qui consistent à remplacer des modèles d’antennes complexes par des modèles de rayonnement équivalent.

La mission du stagiaire consistera en l'évaluation des nouvelles méthodes implémentées dans la dernière version du logiciel FEKO. Son travail se déroulera au sein du service antennes, et il pourra occasionnellement effectuer quelques simulations en utilisant les ressources de calculs de FEKO.
Le stage démarrera par un état de l'art des méthodes numériques rigoureuses et asymptotiques existantes, avec une attention toute particulière pour les méthodes implémentées dans le logiciel FEKO.
Certaines des méthodes numériques récemment implémentées seront alors appliquées à un cas connu d'antenne sur lanceur (de type Vega) afin d'en déterminer les limites et un cadre approprié d'utilisation.
Le stagiaire pourra, en fonction de ses premières conclusions, proposer un mode opératoire de simulation et appliquer ce dernier sur un cas plus conséquent (lanceur de type Ariane 6). Il aura également la possibilité d'évaluer la pertinence de ce mode opératoire sur d'autres cas impliquant des coûts numériques (temps et mémoire) élevés.

Profil

BAC + 5 ( Master 2 ou dernière année d'école ingénieur)
Étudiant en dernière année d’Écoles d’ingénieur ou d’université, ou MASTER universités
Compétences souhaitées : antennes, simulation hyperfréquence (FEKO, HFSS ou CST), méthodes numériques.

Description de la structure

Non renseigné

Répondre à l'offre Retourner à la liste