Retourner à la liste

Elaboration d'un echographe autonome pour les vols d'exploration (ECHO FINDER)

Description

De nos jours, l'homme cantonne son exploration de l'espace à l'orbite basse. C'est à bord de la Station Spatiale Internationale (ISS) à 400km d’altitude qu’un contingent cosmopolite de pionniers participe à la recherche scientifique en environnement extrême et orbitant à 8km par seconde.

Cependant, un futur ambitieux se dessine pour l’exploration spatiale avec le retour de l’être humain sur la Lune pour ensuite permettre son expansion dans le système solaire. Les impacts de ces missions sur l’organisme des spationautes nécessitent des outils permettant de mieux les étudier tout en prenant en compte les contraintes opérationnelles. En effet les délais de transmission de plusieurs minutes ne permettent pas une télé opération en temps réel par l’échographiste.

Le but de l’étude est donc de développer un prototype d’échographe avec ses sondes permettant à un opérateur non  initié de réaliser une échographie en automatique d’organes ciblés.

Les organes ciblés sont :

•             La carotide

•             scan transcrânien

•             La vésicule

•             Le cœur

•             Le rein

Le principe retenu est celui de l’utilisation de sondes motorisées permettant de scanner un organe dans plusieurs directions et de réaliser une reconstruction en 3D.

Ce projet comprend la création de plusieurs sondes motorisées adaptées aux organes à investigués, ainsi que le développement d’un soft qui permettra de guider l’opérateur au-dessus de l’organe à imager, de détecter l’organe afin d’optimiser la position du capteur de la sonde au-dessus de l’organe et enfin de réaliser les scans nécessaires pour la reconstitution 3D. Les images obtenues seront envoyées à l’expert pour une analyse différées.

Pour un vol habité de longue durée, l’adaptation physiologique de l’astronaute pourra être étudiée ou tout problème médical pourra être traité sans avoir à former l’astronaute sur l’échographie.

Les applications au sol permettraient la télé-échographie autonome des organes superficiels (vaisseaux, muscles, etc…) et profonds (reins, cœur, etc…). L’échographie est de nos jours une des demandes en imagerie médicale la plus formulée par les médecins. Cependant, même dans les pays développés, les patients doivent parfois se déplacer loin pour une telle analyse. C’est aussi une des techniques les plus utilisées pour investiguer sur la santé d’un patient particulièrement lors de l’adaptation à un environnement extrême, c’est la raison pour laquelle un premier prototype avait été réalisé pour l’ISS. Il a été confirmé qu’une exposition de longue durée à la microgravité modifiait l’épaisseur et la rigidité des tissus artériels et personne n’est en mesure de dire si ces phénomènes seront ou non toujours réversibles ou s’ils peuvent entrainer, à long terme, des maladies cardiovasculaires.

Profil

Master en Astronomie

Description de la structure
Laboratoire d'accueil : CERCOM-UMPS Tours
Directeur(rice) de thèse/recherche : Vincent Nicole
E-mail du directeur(rice) de thèse/recherche : Nicole.Vincent@mi.parisdescartes.fr
Responsable Cnes de l'offre : MAILLET Alain

Pour postuler à cette offre, nous vous invitons à vous rapprocher du directeur/rice de thèse et compléter avec son aide la partie cofinancement du formulaire en ligne (Répondre à l’offre)  pour le 1er avril 2019.

Répondre à l'offre Retourner à la liste