Retourner à la liste

Développement d’un télémètre laser hétérodyne dédié au couplage de mesures atomiques réf: 125T2019SI

Description

Dans le domaine spatial, la maitrise de lasers agiles en fréquence et de grande pureté spectrale est un enjeu crucial pour la réalisation d’instruments de mesure de précision. Ils sont notamment utilisés pour le refroidissement et la manipulation d’atomes nécessaires à la réalisation d’horloges atomiques et de capteurs inertiels à atomes froids. Ce stage s’intègre dans le cadre de l’avant-projet GRICE dont le but est d’étudier un système couplé d’interféromètres à atomes froids dédié à la mesure du champ de gravité depuis l’espace.

L’objectif de ce stage est de développer un système laser expérimental visant à mesurer précisément le déplacement relatif de deux satellites. Le système pourra ainsi s’interfacer à deux accéléromètres atomiques indépendants afin de former, par corrélation des mesures, un gradiomètre atomique composite. Pour satisfaire les futures contraintes de spatialisation, les lasers que nous utilisons doivent être à la fois performants, robustes et compacts. Pour toutes ces raisons, le choix de notre étude se focalise sur l’utilisation de technologies lasers fibrées appartenant au standard « telecom » à 1560 nm. La mesure de déplacement relatif sera réalisée via une mesure hétérodyne de phase entre deux lasers asservis. La système laser sera mis en œuvre et caractérisé de manière détaillée. Le stagiaire mènera une étude détaillée de l’influence des caractéristiques de la source laser sur le processus de mesure. L’étude se focalisera notamment sur les méthodes de couplage entre le lien laser et les accéléromètres atomiques. Le travail proposé est essentiellement de nature expérimentale.

Profil

BAC + 5 ( Master 2 ou dernière année d'école ingénieur)
Ecole d’ingénieur orientée optique ou formation universitaire équivalente. Connaissances pré requises : Une bonne maitrise des technologies lasers ainsi qu’une expérience préalable de leur manipulation est recommandée. Par ailleurs, des connaissances dans le domaine de la mécanique quantique et des interactions lumière/matière seront également appréciées.

Description de la structure

Non renseigné

Répondre à l'offre Retourner à la liste