Le secteur européen des lanceurs en route vers plus de compétitivité

Le CNES a vendu ses parts du capital d’Arianespace, soit près de 35%, à Airbus Safran Launchers. Cette évolution de l’actionnariat d’Arianespace fait suite aux décisions prises lors de la réunion ministérielle du Conseil de l’Agence spatiale européenne (ESA), fin 2014. Elle répond à la demande des États membres de mettre en place une nouvelle organisation du secteur européen des lanceurs pour le rendre plus compétitif.
Afficher également cette actualité dans les fils événements: 
L'actualité ne sera pas affichée dans les fils événements