14 Janvier 2022

[Lanceurs] Le CNES se mobilise pour les micro et mini-lanceurs

Plusieurs appels à projets et appels à candidatures viennent d’être lancés dans le domaine des micro et mini-lanceurs pour favoriser l’émergence de projets français et européens sur ce segment innovant, complémentaire des lanceurs actuels.
Illustration d’un pas de tir
Base de Lancement du CSG Crédits : © CNES/ESA/Arianespace/CSG Service Optique, 2006

Illustration d’un pas de tir. Crédits : CNES

Ils constituent l’une des facettes les plus prometteuses du New Space : les micro et mini-lanceurs apportent une flexibilité et une réactivité qui en font une solution complémentaire aux lanceurs classiques. Afin de favoriser l’émergence d’un écosystème français compétitif et innovant au service de l’Europe spatiale, l’Etat et le CNES ont lancé plusieurs initiatives pour accompagner des projets sur toute la chaîne qui va du développement de nouvelles technologies jusqu’aux lancements depuis la base spatiale de Kourou.

Appel à projets pour le développement de microlanceurs

Lancé en partenariat par la BPIFrance et le CNES dans le cadre du plan France 2030, cet appel à projets a pour objectif de soutenir le développement de solutions de micro et mini-lanceurs et de technologies associées : systèmes complets de lancement ou composants (équipements et motorisation). Les dossiers de candidature peuvent couvrir toutes les étapes de développement, de la phase d’amorçage à la phase de développement et d’industrialisation. L’appel à projets s’adresse à des PME dont le siège est situé en France. Les candidats ont trois fenêtres de dépôt pour y participer, avec des échéances fixées  le 20 janvier 2022, le 2 juin 2022 et le 19 janvier 2023. 

Avec cet appel à projets, nous cherchons à accompagner des solutions ou des technologies développées par de nouveaux acteurs et des jeunes entreprises. L’objectif serait d’arriver à une ou plusieurs solutions pour des premiers lancements à l’horizon 2025.

Jean-Michel Monthiller, chef de projet au CNES

jean-michel_monthiller.jpg

Jean-Michel Monthiller, chef de projet au CNES

Appel à candidatures pour l’accueil de microlanceurs au CSG

Cet appel à candidatures lancé par le CNES en lien avec l’ESA et ArianeGroup vise à sélectionner des opérateurs de micro et mini-lanceurs pour leur permettre d’effectuer leurs lancements depuis le port spatial de l’Europe. L’idée est d’identifier de manière exhaustive tous les candidats qui souhaitent être lancés depuis la Guyane, et de sélectionner ceux qui seront accueillis au CSG, sur le pas de tir historique de la fusée Diamant, réhabilité pour les lancements du véhicule expérimental Callisto. Cet appel à candidatures, ouvert jusqu’au 31 janvier 2022, s’adresse à tout type d’entreprise basée dans un Etat membre de l’ESA ou de l’Union européenne. « Le principe de cet accueil au CSG est d’ouvrir la base spatiale à de nouveaux acteurs, en complément des lanceurs opérés par Arianespace. Le CNES investit pour mettre à leur disposition les moyens communs du  pas de tir, chaque opérateur doit ensuite financer ses moyens spécifiques. Un des critères importants de sélection sera le niveau de maturité du projet présenté », explique Jean-Michel Monthiller.

Toujours dans le domaine des microlanceurs, le CNES travaille au lancement d’une autre consultation pour sélectionner le bénéficiaire de la première campagne d’essais sur le banc Bamocry situé sur le site ArianeGroup de Vernon. Les modalités sont en cours de réflexion, mais il s’agira d’essayer des composants ou des moteurs de microlanceurs.


Le saviez-vous

Les microlanceurs sont des fusées d’une taille plus réduite que les lanceurs traditionnels, d’une hauteur de 20 m environ, conçues pour placer en orbite des satellites légers jusqu’à 300 kg,. Cette nouvelle famille de lanceurs, qui apporte une réponse agile aux besoins des acteurs du New Space, cible l’ensemble des nouveaux marchés associés à l’observation de la Terre et aux télécommunications, notamment dans le domaine des objets connectés. 

is_illustration-serie-lanceurs.jpg
Lanceur - image d'illustration Crédits : Alena Butusava

Serie Lanceurs

Qu’on les nomme lanceurs ou fusées, cette activité du CNES - qui contribue à garantir l’accès autonome à l’espace de la France et de l’Europe - est en constante évolution. Nous vous proposons de découvrir son actualité via une série d’articles. Vous y lirez tous les détails sur le nouveau lanceur Ariane 6 et sa base de lancement et vous familiariserez avec les innovations et ruptures technologiques qui nourriront les futurs programmes à l’horizon 2030.

Publié dans :