Les ravages du cyclone Pam sur le Vanuatu

Les satellites Pléiades ont acquis des images de Port Vila, la capitale du Vanuatu. Elles montrent une ville dévastée par le passage du cyclone Pam dans la nuit du 13 au 14 mars 2015.
3 Avril 2015

Seuls les bâtiments en dur sont encore debout. Les maisons en tôle, tout comme les arbres, n'ont pas résisté à la tempête de catégorie 5 sur 5 et aux rafales dépassant les 320 km/h. A Port Vila, la capitale du Vanuatu, 73 % des bâtiments auraient été potentiellement endommagés (voir image ci-dessous). Cette estimation est basée sur des images acquises les 15 et 16 mars 2015 par les satellites Pléiades dans le cadre de la Charte internationale « Espace et catastrophes majeures ».

Le 24 mars 2015, l'Organisation des Nations unies (ONU) a lancé un appel de fonds à hauteur de 27 millions d'euros en faveur du Vanuatu car, 10 jours après la catastrophe, 110 000 personnes n'avaient toujours pas accès à l'eau potable et 75 000 habitants avaient d'urgence besoin d'un abri. Dans les semaines à venir, une pénurie alimentaire est également à craindre : 96 % des cultures ont été détruites par le passage du cyclone selon l'ONU. Or les cultures vivrières sont l'alimentation de base de ce pays parmi les plus pauvres au monde.

Focus : Pléiades est un système français d’observation optique composé de 2 satellites identiques, Pléiades-1A lancé le 17 décembre 2011 et Pléiades-1B lancé le 1er décembre 2012. Ce système a été développé sous la responsabilité du CNES. Il a été construit et est opéré par Airbus Defence and Space (ADS).

Pour en savoir plus :