Tags and filters

Search results

3 item(s) found Sort by
  1. Agen: dynamiques urbaines d’une ville moyenne entre vallée de la Garonne et pays des Serres

    Publishing date:

    September 23, 2018

    Dans le sud-ouest, Agen est le chef-lieu du Lot-et-Garonne. Cette ville est surtout connue pour l’emblématique pruneau d’Agen, surtout produit dans le nord du département, ou encore pour le SUALG, son club de rugby. A mi-chemin entre les deux grandes métropoles régionales que sont Bordeaux et Toulouse, ce pôle urbain de taille moyenne bénéficie largement de l’axe de communication que représente la moyenne vallée de la Garonne entre Atlantique et Méditerranée, qui conditionne fortement son développement. Ses activités industrielles ou de services rayonnent au niveau international (laboratoires UPSA/ Bristol Myers Squibb en pharmacie), national (Ecole Nationale de l’Administration Pénitentiaire) et régional (MIN, parc d’attraction Walibi…).

    Associated tags:

  2. Avignon: un carrefour paradoxal entre attractivité et morcellement

    Publishing date:

    October 4, 2018

    Du palais des Papes à son fameux pont en passant par son festival de théâtre, considéré comme le plus important au monde, les représentations associées à Avignon sont très positives. Cependant, le développement de cette porte de la Provence, située sur la rive gauche du Rhône à quelques kilomètres au nord de la confluence avec la Durance est plus contrasté qu’il n’y parait. La commune qui a atteint 92 000 habitants en 2015 et prévoit d’atteindre les 100 000 en 2030, révèle en effet des tensions socio-spatiales importantes.

    Associated tags:

  3. Lacanau-océan, une station aquitaine entre aménagements, érosion littorale et développement durable

    Publishing date:

    August 28, 2018

    En Nouvelle-Aquitaine, à 50 kilomètres à l’ouest de Bordeaux, Lacanau appartient au chapelet de stations balnéaires de la Côte d’Argent. Entre océan atlantique, dunes et forêt des Landes, cet ancien bourg rural est devenu une petite ville dominée par les fonctions touristiques et résidentielles. Elle cherche à trouver un équilibre conciliant développement touristique, urbanisation, préservation des milieux naturels et gestion des risques (érosion côtière, feux de forêt). Appartenant à un des secteurs littoraux les plus menacés par le recul du trait de côte, la station doit nécessairement prendre en compte les enjeux naturels dans ses stratégies d’aménagement et de développement durable.

    Associated tags: