Tags and filters

Search results

6 item(s) found Sort by
  1. Le littoral de Guyane Française: forte dynamique côtière en Amazonie

    Publishing date:

    September 24, 2018

    La Guyane Française s’étend sur 84 000 km2 mais seule une étroite bande côtière et des rubans le long des fleuves sont aujourd’hui occupés par l’homme. Interface de tous les enjeux, le littoral guyanais concentre l’essentiel des infrastructures, des activités socio-économiques et de l’occupation humaine du territoire. L’empreinte humaine va du plus simple abattis aux installations les plus complexes comme le centre de lancement de la fusée Ariane. Essentiel pour un territoire davantage tourné vers l’océan et l’Europe que vers son continent, ce littoral reste marqué par le poids du milieu naturel, en particulier par l’une des dynamiques littorales les plus fortes au monde.

    Associated tags:

  2. Fort Sumner: les cycles d’un site pionnier sur le Pecos dans le Nouveau-Mexique

    Publishing date:

    June 10, 2018

    Au cœur de l’hinterland étatsunien, sur les hauts plateaux désertiques du Nouveau Mexique, Fort Sumner est emblématique à la fois de l’histoire de la conquête de l’Ouest et des résistances indiennes d’un côté et des cycles successifs qui structurent les dynamiques de ces territoires de l’autre. En déclin démographique et confronté à une surexploitation des ressources en eaux, Fort Sumner est à l’image des marges intérieures délaissées et en crise qui couvrent une large partie du territoire étatsunien.

    Associated tags:

  3. Jiuquan: un centre spatial chinois en Mongolie intérieure dans le désert de Gobi

    Publishing date:

    May 29, 2018

    Ouvert en 1958, le centre spatial de Jiuquan est la première et demeure la plus importante base spatiale chinoise. Située en Mongolie intérieure dans le désert de Gobi, cette localisation répond alors à des enjeux géostratégiques et géopolitiques majeurs : être à l’abri dans l’immensité du continent d’une frappe ennemie, doter en pleine Guerre froide la Chine populaire maoïste de missiles balistiques vecteurs de l’arme atomique. Aujourd’hui, son activité est portée par le développement des activités civiles en plein boom. Avec les trois autres centres spatiaux de Taiyuan (1968), Xichang (1994) et Wenchang (2016), il s’inscrit dans une politique spatiale de plus en plus ambitieuse dont l’objectif est de contribuer à l’affirmation de la Chine comme puissance géostratégique, géopolitique et géoéconomique de rang mondial.

    Associated tags:

  4. Baïkonour: une base spatiale russe au Kazakhstan, un enjeu géopolitique et géostratégique majeur

    Publishing date:

    May 22, 2018

    Ouvert en 1956, le cosmodrome russe de Baïkonour est une des plus grandes et des plus actives bases spatiales dans le monde. Il a joué et joue encore un rôle essentiel dans l’affirmation de la puissance russe dans un domaine qui prend aujourd’hui une place grandissante dans les rivalités entre puissances : la connaissance, la conquête et le contrôle de l’espace circumterrestre. Mais avec l’éclatement de l’U.R.S.S et l’accès à l’indépendance du Kazakhstan, le complexe de Baïkonour se retrouve dans un territoire étranger. Malgré de nombreux accords intergouvernementaux, les enjeux géopolitiques et géostratégiques sont tels pour Moscou qu’un nouveau cosmodrome vient d’être inauguré en Sibérie orientale.

    Associated tags:

  5. Kiruna: mine de fer et ville minière des marges suédoises, entre contraintes naturelles et dynamiques des marchés mondiaux

    Publishing date:

    May 15, 2018

    Au nord du cercle polaire arctique en pleine Laponie suédoise, la ville de Kiruna est née de l’exploitation du minerai de fer. Elle est aujourd’hui en pleine refonte urbaine du fait des effondrements miniers consécutifs à cette exploitation séculaire. Fonctionnant largement comme une greffe, elle est à l’image de ces nombreuses villes des marges arctiques : dominées par une firme et très largement dépendante des cours mondiaux des matières premières. Enfin, elle accueille aussi le Parlement des Sames de Suède, témoignant ainsi de l’essor récent des revendications des Peuples premiers des hautes latitudes arctiques en Europe et dans le monde.

    Associated tags:

  6. Algérie: le Djebel Amour, les hautes terres des marges sahariennes face aux enjeux de la sédentarisation et de la désertification

    Publishing date:

    April 26, 2018

    Le Djebel Amour appartient à l’Atlas saharien qui prolonge en Algérie le Haut-Atlas marocain. Intermédiaire entre les hauts plateaux steppiques septentrionaux et les marges sahariennes méridionales, cette haute chaîne de montagne se déploie en milieu semi-aride à aride. Face à de fortes contraintes, ses territoires et sociétés sont confrontés à de profonds bouleversements sociaux, démographiques et économiques. En particulier, les facteurs anthropiques (cf. crise agricole et pastorale) participent activement au processus de désertification en cours depuis des décennies. Ces multiples enjeux, en particulier environnementaux, renvoient à un nécessaire développement plus durable de ses territoires.

    Associated tags: