Picard observe le réveil du Soleil

Sous l’œil du satellite Picard du CNES, le Soleil révèle le regain d’activité qu’il connaît actuellement sous la forme de taches sombres et de brillantes facules.
Crédits: 
CNES - CNRS - B-USOC
9 Novembre 2010

Placé sur une orbite dite « héliosynchrone » dont le plan forme toujours le même angle avec l’axe Terre / Soleil, Picard observe notre étoile en permanence et collecte des données en continu. Cette observation méthodique a entre autres pour but de mesurer les variations du diamètre du Soleil au cours du temps, et de déterminer si cette variation a un impact sur la quantité d’énergie que nous en recevons sur Terre.

Picard, lancé le 15 juin 2010, a été déclaré « apte au service » après 4 mois de « recette en vol », phase d’essais et de vérifications qui suit chaque lancement de satellite.

Ainsi, Picard se trouve à pied d’œuvre au moment opportun puisque la phase ascendante du cycle de 11 ans du Soleil a démarré pour culminer en 2014.

Picard est à présent confié aux opérationnels et aux scientifiques pour une phase de calibration des instruments qui garantira la qualité des données recueillies tout au long de la mission.


Pour en savoir plus sur Picard et le Soleil :