Mindanao dévastée par le typhon Bopha vue par satellite

Sur l’île de Mindanao, au sud de l’archipel des Philippines, le typhon Bopha a semé la désolation comme en témoignent ces images du satellite Pléiades 1A.
13 Décembre 2012

Du 3 au 5 décembre, Mindanao a été touchée par un des plus puissants typhons que l’île ait jamais connus. 10 jours après le passage de Bopha, on dénombre officiellement plus de 900 morts et des centaines de disparus manquent toujours à l’appel.

Sur cette image du satellite Pléiades 1A opéré par Astrium Services et interprétée par le SERTIT (SErvice Régional de Traitement d'Image et de Télédétection) de l’université de Strasbourg, on peut constater l’étendue des dégâts dans la région de Baganga, sur la côte est de Mindanao.

Les carrés rouges correspondent aux ensembles résidentiels détruits, et les routes en rouge sont celles qui ont été coupées par des chutes d’arbres ou des glissements de terrain. Les carrés verts signalent les rares bâtiments encore intacts.

Dans le carré rose, on constate les ravages sur le massif forestier littoral avec des milliers d’arbres abattus dont on distingue parfaitement les troncs couchés, et dans le carré jaune, on prend conscience de l’ampleur du désastre avec cet agrandissement révélant qu’une bonne partie des habitations du centre-ville ont été purement et simplement rayées de la carte.

Avec des vents dépassant les 260 km/h en rafale, le typhon Bopha a dévasté entre 70 et 80% des plantations de Mindanao et engendré des destructions considérables. Près de 2 000 localités ont été entièrement ou partiellement détruites par les inondations et les glissements de terrain.

Même à Montevista, beaucoup plus à l’ouest à l’intérieur des terres, les dégât sont là encore considérables comme le révèle cette image :

Les aplats bleus correspondent aux zones inondées suite aux pluies diluviennes, tandis que les encarts agrandissent certains détails de la scène : arbres couchés, toits emportés ou endommagés (carré jaune), glissement de terrain (carré rouge).

Autre illustration parlante, la série de vues avant/après le passage de Bopha (en haut de l'article) avec de gauche à droite la scierie de Baganga entièrement détruite, les décombres du bidonville de New Bataan, et un glissement de terrain sur plusieurs centaines de mètres dans la région de Montevista.

Toutes ces images ont été produites en urgence par le Sertit dans le cadre de l’activation de la charte « Espace et catastrophes majeures ».

Pour en savoir plus :