Le premier ciel de Planck

Depuis son poste d’observation situé à 1,5 millions de km de la Terre, le satellite Planck nous adresse sa première image du ciel complet.
Crédits: 
ESA/ LFI & HFI Consortia
5 Juillet 2010

On y distingue à la fois l’émission de la Voie lactée, notre galaxie (dans la partie centrale, en bleu et en violet), ainsi que le rayonnement cosmologique de fond (en haut et en bas, en rouge) dont la cartographie détaillée constitue l’objectif principal de la mission Planck.

Le rayonnement cosmologique, véritable relique de la première lumière émise après le Big Bang, contient de petites irrégularités qui sont la trace des embryons des grandes structures, comme les galaxies, auxquelles l’Univers a donné par la suite naissance au cours de son expansion.

En observant ces irrégularités avec une finesse et une résolution inégalées, Planck permettra de départager plusieurs modèles cosmologiques concurrents, et, de ce fait, mettra au jour de nouveaux indices sur le destin ultime de l’Univers.

Sur cette image, on constate que le rayonnement cosmologique de fond est en partie masqué par l’émission de notre galaxie, située au premier plan. Les scientifiques de la mission Planck travaillent actuellement sur des méthodes de traitement d’image qui permettront de séparer les deux types d’émission sur la totalité du ciel avec la précision requise, en bénéficiant aussi des nouvelles données que le satellite va continuer à acquérir jusqu’au début 2012.

Les objectifs cosmologiques de Planck pourront ainsi être atteints tout en autorisant l’acquisition en parallèle de précieuses données sur la formation des étoiles dans notre galaxie.


Crédits image : ESA/ LFI & HFI Consortia

Pour en savoir plus sur Planck :