Éruption du mont Ontake au Japon

3 jours après son entrée en éruption, les satellites Pléiades se sont tournés vers le volcan japonais. Plus de 60 morts sont à craindre.
Crédits: 
CNES 2014 - Distribution Airbus DS/Spot Image.
7 Octobre 2014

Samedi 27 septembre à 11h52, le réveil du volcan Ontake situé à 200 km à l'ouest de Tokyo a piégé des centaines de personnes randonnant sur ses flancs. Le 30 septembre 2013, des vapeurs, fumées et gaz toxiques (visibles sur l'image Pléiades) s'échappaient toujours de plusieurs cratères rendant difficiles les opérations de secours. Le 3 octobre, le bilan provisoire s'établissait à 47 victimes mais 16 personnes étaient toujours introuvables selon les autorités préfectorales japonaises.

Situé sur la « ceinture de feu du Pacifique », au confluent de plusieurs plaques tectoniques, le Japon compte 110 volcans actifs. 2e volcan le plus élevé après le mont Fuji, le mont Ontake ne s'était pas manifesté si brutalement depuis 1979. Son éruption serait due à la rencontre entre du magma brûlant et une nappe phréatique provoquant la vaporisation de l'eau et une augmentation de pression à l'intérieur même du volcan. La nuée ardente consécutive s'est élevée jusqu’à 7-10 km d'altitude. Le sommet du mont Ontake situé à 3067 m est désormais recouvert d'un manteau gris de cendres et de pierres donnant au paysage des allures lunaires.

Pour en savoir plus :